Ballan-Miré & ses lieux-dits

Amis de la Bibliothèque de Ballan-Miré

Des Personnes et des  lieux

page 01/04


   Pour être distingués, situés, reconnus, les lieux comme les personnes ont besoin d’une dénomination  qui leur soit propre et qui permettent de les identifier sans risque de confusion. C’est pourquoi chaque village, chaque ferme, chaque parcelle cultivée, chaque bois à reçu, en des temps plus où moins anciens, un nom particulier fondé sur un trait caractéristique du lieu.  

       Entre l’étude des noms de personnes (anthroponymie) et celle des nom de lieu (toponymie), il existe bien des contacts. L’endroit habité (Duval) ou le pays d’origine  (Lebreton) à souvent servi à nommer les personnes ; inversement, il n’est pas rare que le propriétaire ait servi à désigner le lieux :  la toponymie ballanaise en fournira  plus d’un exemple.